Claudine Claudine Paulet, peint depuis son adolescence, c’est pourquoi certaines de ses toiles sont signées « Sauvage », son nom de jeune-fille.

À 18 ans, elle s’inscrit pour suivre des cours pendant un an auprès de Paul Colin, qui travailla 40 ans dans le domaine de la publicité. Célèbre peintre et décorateur, un des plus grands affichistes français, qui s’est fait surtout connaître par son affiche « la revue nègre » de Joséphine Baker, c’est certainement lui qui l’incita à persévérer et lui inculqua certaines bases.

Pendant sa période de vie professionnelle et familiale, Claudine Paulet n’eut pas vraiment le temps de se consacrer à sa passion. Comme beaucoup de ses amies elle s’est remise à peindre quand elle se retrouva à la retraite, où elle commença à s’immerger durant une semaine en 2005 lors d’un stage à l’île aux peintres à la Ferté Milon. Elle y acquit les techniques lui permettant d’élargir sa passion à d’autres sujets.

Longtemps attirée par la peinture de portraits, où elle exprime un certain talent, elle s’exerça aussi sous l’influence d’une de ses amies à la peinture sur soie.

Motivée et encouragée par l’association des « Artistes Livryens », à laquelle elle a adhéré il y a quelques années et par son cercle d’amies et de connaissances, Claudine Paulet se laissa finalement persuader d’exposer une quarantaine de ses œuvres dans la salle de l’office de tourisme de Livry-Gargan.

Claudine Paulet, a d’autres passions : elle chante dans une chorale, fait des randonnées et du Tai-chi pour se détendre, elle vous invite à partager ses émotions à travers ce modeste site et à laisser vos impressions sur le livre d’or qui vous est réservé.

Bonne visite.

btn menu
VOTRE LANGUE
Cliquer dans ce cadre pour
le fermer
Marquee Powered By Know How Media.